La mort est une chance

Sans déc’ ?

Voilà le genre de titre qui mérite une explication. Je fais référence au potentiel rédempteur de la perspective de la mort. La personne concernée est donc un criminel.

Dans un pays où la peine de mort est abolie, comme le nôtre, le criminel sait que la prison n’est que temporaire puisque même les perpétuités ne sont qu’exceptionnellement purgées en entier. Le criminel peut toujours continuer d’échafauder des plans pour s’évader ou planifier des crimes depuis sa cellule. Pas très efficace.

Face à la mort, personne n’est rien. C’est une limite infranchissable, un mur. Et au pied du mur, on se retourne sur sa vie et son passé. Et là, on peut s’apercevoir de la vanité de ses méfaits. Peut-on mourir en ayant laissé un sillage de malheurs ? S’il reste à cette personne un tant soit peu d’humanité, elle regrettera ses actions et empruntera la voie de la rédemption. Au bout de celle-ci, une mort la conscience légère, certain d’avoir purgé son être de sa méchanceté ; et c’est là le plus grand bonheur de la vie.

Bien sûr, je ne réserve pas cette « chance » qu’aux autres : j’aimerais être le premier à en bénéficier si les circonstances l’exigeaient. Je préfère mourir tout de suite le cœur léger plutôt que de mourir à 100 ans en étant dévoré par les remords. Ça pourrait faire l’objet d’une histoire courte.

Voilà. Je ne suis pas pour ou contre la peine de mort ; j’espère seulement avoir élargi un peu votre vision de celle-ci. Maintenant, reste à trouver une méthode d’exécution marrante.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s